Le Blackjack dans l’histoire

La découverte des origines des jeux quel qu’ils soient, est toujours très intéressante surtout lorsqu’on remonte à des siècles en arrière. Pour le blackjack, c’est exactement le cas puisque ce jeu ou en tout cas ses ancêtres ne datent pas d’hier.

Nous allons doucement remonter le cours du temps pour nous intéresser dans un premier temps aux jeux qui sont à l’origine du blackjack et nous observerons ce qu’est aujourd’hui devenu le blackjack moderne.

Le Trente et Un, le père du blackjack moderne

On sait que ce jeu existait déjà en Italie au début du 15ème siècle. Le 31 était un jeu de carte où l’objectif du joueur était de réaliser 31 points avec sa main. La main la plus proche de ce score désignait le vainqueur. La plus importante des similitudes avec le blackjack d’aujourd’hui, c’est sans aucun doute la valorisation des cartes. En effet, elle est identique à la valorisation moderne, c’est-à-dire la valeur nominale pour les cartes de 2 à 10, 10 points pour les figures et 11 points pour les as.

Mais le 31 n’est pas le seule à avoir influencé le blackjack, il y a également le 7 ½.

Le 7 ½, le jeu à l’origine du blackjack

Ce jeu, italien également, a lui aussi apporté ses influences sur le blackjack. Dans ce jeu, les cartes de 2 à 7 étaient retirées du jeu. La valorisation était différente, sans doute pour accélérer la vitesse à laquelle se déroulait une manche : 1 point pour les as, 0,5 pour les figures et la valeur nominale pour le 8, 9, et 10. Le but était aussi d’avoir la main la plus forte mais sans dépasser la valeur de 7 ½, sous peine de se voir perdre la manche.

Le 21, l’étape avant le blackjack moderne

Ce n’est que trois siècles plus tard, au 18ème, que le 21 fit son apparition en France. Au départ, il n’y a que la haute bourgeoisie qui s’adonnait à ce jeu passionnant. Des grands noms comme Napoléon ou encore Madame du Barry étaient des joueurs qui adoraient le blackjack. La grande Cour de France s’est d’ailleurs souvent amusé lors de parties de blackjack organisées spécialement.

On dit que le 31 est en fait devenu le 21, et ça par pur souci de rapidité. Effectivement, en conservant la valorisation mais en diminuant le nombre de points, cela accélèrerait les manches. C’est ce qui s’est passé.

Le blackjack moderne

Même s’il fut intégré 100 ans avant aux Etats-Unis, c’est vraiment au début des années 1900 que le blackjack y est devenu ce qu’il est aujourd’hui.

Le nom « blackjack » est apparue après que les casinotiers eurent l’idée de créer un bonus spécial pour attirer un maximum de joueurs aux tables, un bonus avec un rapport de gain de 10/1 pour celui qui arriverait avec un score de 21 avec un as de pique et un valet noir (trèfle ou pique). « Valet noir » se traduis par « blackjack », voilà d’où viens le nom. Pour information, ce bonus n’existe plus dans les règles.

Désormais, le blackjack est présent dans tous les casinos, qu’ils soient terrestres ou en ligne, car ces derniers ont bien compris qu’il attirait une clientèle de joueurs bien particuliers qui aiment les jeux d’argent en général et qui ont tout de même un budget intéressant à dépenser.

Pour plus d’infos utiles sur le blackjack sur les casinos en ligne, veuillez parcourir les articles suivants :